Actualités Soleil & Peau

Hommage aux femmes de la Skin Cancer Foundation

By Ali Venosa • 12 mars 2024


Mars est connu pour la Saint-Patrick et (espérons-le) le premier aperçu du temps printanier, mais c'est aussi le moment de célébrer Journée internationale des femmes et de Mois de l'histoire des femmes. Depuis 1890, lorsque Daisy Orleman Robinson est devenue la première femme dermatologue américaine, les femmes ont fait des avancées significatives dans le domaine. La Fondation du cancer de la peau est reconnaissante d'avoir autant de femmes dévouées parmi ses membres, son personnel et ses partisans, qui offrent leur temps et leurs talents pour aider la Fondation à poursuivre sa mission de sauvetage. Pour marquer l'occasion, j'ai parlé avec plusieurs de nos membres femmes médecins de leurs expériences dans le domaine de la dermatologie.

Qu'est-ce que tu préfères dans le fait d'être une femme en dermatologie ?

Dr SarnoffDeborah S. Sarnoff, M.D.

"Je suis touchée par le fait que j'ai été l'une des premières femmes choisies pour participer à une bourse d'un an pour la chirurgie de Mohs. Ce n'était pas seulement une grande opportunité pour moi, mais cela a poussé la porte un peu plus grande pour que d'autres femmes entrent dans la spécialité. Maintenant, je suis si fière de voir toutes les femmes qui réussissent en dermatologie qui sont des leaders dans notre domaine tout en illustrant un véritable engagement envers leurs patients.

Docteur Hale

Elizabeth K. Hale, MD

"Je me sens tellement chanceuse d'être dermatologue et d'avoir autant de collègues proches qui sont des femmes, dont beaucoup sont également des amies, des modèles, des mentors et des mentorées. Nous nous comprenons alors que nous nous efforçons d'atteindre l'équilibre délicat entre être des médecins minutieux, bien informés et compatissants avec nos vies de propriétaires d'entreprise, d'athlètes et, souvent, de mères.

 

Dr KarineJulie K. Karen, M.D.

« Femme ou homme, j'aime ce que je fais. La capacité d'interagir avec (et très souvent d'aider), de petites et de grandes manières, une multitude de patients jour après jour est un cadeau que je chéris. Les patients sont motivés, ils partagent, ils écoutent et ils s'associent. Je pense qu'être une femme médecin me permet d'établir des relations d'une manière si significative, ce qui améliore parfois mon efficacité. »

Dr Mc NeillAnne Marie McNeill, M.D.

"L'une de mes choses préférées est d'être propriétaire d'une entreprise. En dermatologie, il est encore possible d'avoir un cabinet privé indépendant performant. Je pense que dans notre société, il est important que davantage de femmes possèdent leur propre entreprise et soient responsables de toutes les décisions concernant les gros achats, les investissements, l'embauche, etc. Malheureusement, dans de nombreux systèmes hospitaliers et universités, il est encore souvent nécessaire de briser les plafonds de verre, et de nombreux obstacles empêchent les femmes d'accéder à des postes de direction. En pratique privée, nous pouvons contourner ces défis, et lorsque nous développons nos pratiques, nous avons des hommes qui se disputent notre entreprise, nos relations et nos partenariats.

Docteur Chien

Anna Chien, M.D.

"J'aime la capacité d'avoir un impact direct sur la santé des femmes au quotidien et de travailler avec mes collègues pour faire progresser la vie professionnelle d'autres femmes dermatologues et stagiaires."

 

Dr PérezMaritza I. Perez, M.D.

"En tant que femme dermatologue, je sais que je peux m'identifier à d'autres femmes, et elles peuvent s'identifier à moi. Lorsque vous avez des questions sur le cancer de la peau, l'acné ou la beauté, je sais que je peux vous aider et vous savez que vous pouvez compter sur moi. Vous me connaissez peut-être à travers mes publications ou mes présentations, mais même si je ne vous connais pas encore, j'espère que vous entendrez ma voix et que vous prendrez mes conseils au sérieux.

 

Dendy Engelman, M.D.Dendy Engelman, M.D.

« J'aime tout dans le fait d'être une femme en dermatologie ! Il y a tellement de communications tacites qui se produisent pendant la visite du patient et je pense que les femmes sont très enclines à capter ces signaux subtils. Qu'il s'agisse d'intonation, de contact visuel ou de langage corporel, nous, les femmes, sommes souvent plus habituées à aborder tout ce qui est dit et non dit. L'une de mes majeures dans mes études de premier cycle était la psychologie et cela aide beaucoup à essayer de démêler exactement ce qui préoccupe un patient au sujet de sa peau et/ou de son esthétique générale. En tant que femme, je sens que je suis capable d'« entendre » le patient dans tout ce qu'il essaie de transmettre et d'aider mes patients à obtenir leur peau la plus saine et la plus belle. »

Beth Goldstein, M.D.Beth G. Goldstein, M.D.

« Je crois que l'avenir est prometteur pour les femmes en dermatologie. Il est important que les femmes continuent de se concentrer sur tous les aspects de notre spécialité à mesure que nous progressons. Il y a tellement plus de femmes à des postes de direction qu'à mes débuts et c'est inspirant de voir les réalisations de ces professionnelles. Je prévois que les femmes continueront à occuper des postes d'influence non seulement dans les universités mais aussi dans l'industrie.

 

Y a-t-il quelque chose que vous espérez voir à l'avenir concernant les femmes en dermatologie ?

Deborah S. Sarnoff, M.D.

"En tant que présidente de la Skin Cancer Foundation, j'espère voir davantage de femmes diriger des organisations qui redonnent aux autres. Qu'elles soient axées sur les patients ou sur le développement professionnel, je pense qu'il est important que les femmes aient la possibilité de partager leur point de vue car elles créent des résultats positifs.

Elizabeth K. Hale, MD

"J'espère que nous continuerons à former des femmes médecins brillantes, motivées et complètes qui s'engagent à faire progresser notre spécialité, notamment en se consacrant à l'éducation et à la mission de la Skin Cancer Foundation de sauver et d'améliorer des vies."

Julie K. Karen, M.D.

« Les femmes constituent maintenant la majorité des étudiants en médecine et des résidents en dermatologie de ce pays. Nous voyons des femmes entrer et s'épanouir dans des rôles de leadership. Je crois que l'avenir est maintenant pour les femmes en dermatologie ! »

Anne Marie McNeill, M.D.

« Les femmes en pratique privée peuvent développer leur pratique en travaillant ensemble. Les cabinets plus importants peuvent mieux gérer les maux de tête liés à des choses comme les remboursements d'assurance, la dotation en personnel et l'entretien des appareils - et permettent des horaires de travail flexibles pour les médecins. Nous avons également besoin de plus de femmes chefs de département universitaire. Les femmes occupant des postes universitaires occupent généralement des rangs inférieurs dans le corps professoral. Plus de leadership féminin peut encourager et inspirer les femmes à rejoindre les facultés universitaires à l'avenir.

Anna Chien, M.D.

"J'espère que nous continuerons à nous appuyer sur la recherche liée aux maladies qui affectent uniquement les femmes et à combler les lacunes de notre compréhension actuelle de la santé de la peau des femmes."

Maritza I. Perez, M.D.

"Ma liste de souhaits pour l'avenir des femmes dermatologues comprend l'obtention d'un crédit, d'une reconnaissance et d'un paiement égaux pour nos contributions. Quant à ma vie personnelle et professionnelle, je suis très heureuse et fière de mes réalisations et heureuse de pouvoir les partager avec mes collègues femmes dermatologues.

Dendy Engelman, M.D.

« Je suis éternellement reconnaissante et fière de travailler dans un domaine si « pro » femme. Les femmes représentent près de la moitié des prestataires de notre spécialité, nous sommes donc bien représentés, positionnés et soutenus. J'espère que les femmes continueront d'occuper des postes de direction au sein de nos conseils d'administration de dermatologie. J'ai également hâte de poursuivre le mentorat de jeunes stagiaires féminines pour favoriser leur excellence dans le domaine.

Beth G. Goldstein, M.D.

« Je crois que l'avenir est prometteur pour les femmes en dermatologie. Il est important que les femmes continuent de se concentrer sur tous les aspects de notre spécialité à mesure que nous progressons. Il y a tellement plus de femmes à des postes de direction qu'à mes débuts et c'est inspirant de voir les réalisations de ces professionnelles. Je prévois que les femmes continueront à occuper des postes d'influence non seulement dans les universités mais aussi dans l'industrie.

Faitre un don
Trouver un dermatologue

Produits recommandés