Traduction:     

En Español

Carcinome à cellules de Merkel Vue d'ensemble

Un cancer de la peau rare

Le carcinome à cellules de Merkel (MCC) est une forme rare et agressive de cancer de la peau avec un risque élevé de récidive (récidive) et de propagation (métastase), souvent dans les deux à trois ans suivant le diagnostic initial.

Est-ce rare ? Environ 3,000 3,250 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année aux États-Unis. Les experts s'attendent à ce que ce nombre passe à 2025 XNUMX cas diagnostiqués chaque année d'ici XNUMX.

Carcinome à cellules de Merkel (MCC) est 40 fois plus rare que le mélanome, avec environ un cas pour 130,000 XNUMX personnes aux États-Unis

Les facteurs de risque de MCC comprennent l'exposition au soleil, peau claire, plus de 50 ans et un système immunitaire affaibli.

Qu'est-ce qu'une cellule de Merkel ?

Les cellules de Merkel sont situées profondément dans la couche supérieure de la peau. Les cellules de Merkel sont connectées aux nerfs, signalant la sensation tactile comme des "récepteurs tactiles". Le MCC a été nommé d'après les cellules de Merkel en raison de caractéristiques microscopiques similaires ; cependant, des recherches récentes suggèrent qu'il est peu probable que le MCC provienne directement des cellules normales de Merkel.

cellules de Merkel

Cellules normales de Merkel dans la peau : dans cette illustration d'une coupe transversale de la peau, les cellules normales de Merkel sont représentées en rouge et se connectent aux nerfs représentés en jaune. Les structures dessinées comprennent l'épiderme (tiers supérieur), le derme (milieu) et la couche adipeuse plus profonde contenant le tissu adipeux. Les artères sont représentées en rouge et les veines en bleu. Figure copyright par Paul Nghiem & Quade Medical Group.

À quoi ressemble le MCC ?

Les tumeurs MCC apparaissent souvent, mais pas toujours, sur les zones du corps exposées au soleil. Les tumeurs ne sont pas aussi distinctives que les autres cancers de la peau et peuvent apparaître comme une masse ressemblant à un bouton nacré, parfois de couleur chair, rouge, violet ou rouge bleuâtre, bien qu'elles soient rarement sensibles au toucher. La vitesse rapide à laquelle ils se développent est ce qui fait souvent remarquer les patients et les médecins.

Remarque : Étant donné que tous les carcinomes à cellules de Merkel n'ont pas la même apparence, ces photos servent de référence générale pour ce à quoi peut ressembler le MCC. Si vous voyez quelque chose de nouveau, de changeant ou d'inhabituel sur votre peau, prenez rendez-vous avec votre médecin. Photos avec l'aimable autorisation de Paul Nghiem, MD, PhD

À quel point le MCC est-il dangereux ?

Alors que le MCC est environ trois à cinq fois plus susceptible d'être mortel que le mélanome, avec une détection précoce, le MCC peut être traité avec succès. Si vous pensez avoir un MCC, consultez votre médecin. Traitement devient de plus en plus difficile une fois la maladie propagée, mais de nouvelles options sont maintenant disponibles. Grâce aux progrès dans le domaine de l'immunothérapie, les taux de survie du MCC s'améliorent.

L'histoire d'un survivant

Lorsque Luis a découvert qu'il avait un carcinome à cellules de Merkel, une forme rare de cancer de la peau, il était déterminé à le vaincre. Il partage son parcours déchirant du diagnostic au traitement.


Commenté par:

Sandra D'Angelo, M.D.
Paul Nghiem, MD, PhD

Dernière mise à jour: Août 2022

Aperçu des progrès dans la détection, le suivi et le traitement des patients atteints de carcinome à cellules de Merkel.

Questions-réponses avec l'expert du MCC, le Dr Paul Nghiem

Actualités Soleil & Peau

PARTAGER VOTRE HISTOIRE

Vous voulez faire passer le mot sur la sensibilisation au cancer de la peau ? Remplissez le formulaire et vous arriverez peut-être sur notre site Web.

Faitre un don
Trouver un dermatologue

Produits recommandés