Traduction:      

En Espanol

Carcinome basocellulaire Traitement

Options efficaces pour BCC précoce et avancé

Lorsqu'ils sont détectés tôt, la plupart des carcinomes basocellulaires (CBC) peuvent être traités et guéris. Un traitement rapide est vital, car à mesure que la tumeur se développe, elle devient plus dangereuse et potentiellement défigurante, nécessitant un traitement plus approfondi. Certaines formes rares et agressives peuvent être mortelles si elles ne sont pas traitées rapidement.

Si vous avez reçu un diagnostic de CBC petit ou précoce, un certain nombre de traitements efficaces peuvent généralement être effectués en ambulatoire, en utilisant un anesthésique local avec une douleur minimale. Par la suite, la plupart des blessures peuvent guérir naturellement, laissant un minimum de cicatrices.

Les options incluent:

Chirurgie de Mohs

Curetage et électrodessiccation (électrochirurgie)

Comment ça marche

Le dermatologue gratte ou rase le BCC à l'aide d'une curette (un instrument pointu avec une pointe en forme d'anneau), puis utilise la chaleur ou un agent chimique pour détruire les cellules cancéreuses restantes, arrêter le saignement et sceller la plaie. Le médecin peut répéter la procédure plusieurs fois au cours de la même séance jusqu'à ce qu'il ne reste plus de cellules cancéreuses. En règle générale, la procédure laisse une cicatrice ronde et blanchâtre ressemblant à une brûlure de cigarette sur le site de la chirurgie.

Quand il est utilisé

Le curetage et l'électrodessiccation peuvent être efficaces pour la plupart des petites lésions du CBC. Dans ces cas, la procédure a des taux de guérison proches de 95 %.

Chirurgie de Mohs

Comment ça marche

Chirurgie de Mohs s'effectue au cours d'une seule visite, par étapes. Le chirurgien enlève la tumeur visible et une très petite marge de tissu autour et sous le site de la tumeur. Le chirurgien attribue un code couleur au tissu et dessine une carte corrélée au site chirurgical du patient. Dans un laboratoire sur place, le chirurgien examine le tissu au microscope pour voir s'il reste des cellules cancéreuses. Si c'est le cas, le chirurgien retourne vers le patient et enlève plus de tissu exactement là où se trouvent les cellules cancéreuses. Le médecin répète ce processus jusqu'à ce qu'il n'y ait plus aucun signe de cancer. Ensuite, la plaie peut être fermée ou, dans certains cas, laissée guérir d'elle-même.

Quand il est utilisé

La chirurgie de Mohs est L'étalon-or, la technique la plus efficace pour éliminer les CBC, endommageant un minimum de tissus sains tout en atteignant le taux de guérison le plus élevé possible - jusqu'à 99 % sur les tumeurs traitées pour la première fois. Il est souvent recommandé pour les CBC situés dans les zones autour des yeux, du nez, des lèvres, des oreilles, du cuir chevelu, des doigts, des orteils ou des organes génitaux. Mohs est également utilisé pour les CBC volumineux, agressifs ou à croissance rapide et sur les tumeurs qui sont réapparues, ainsi que celles dont les bords sont indistincts. Obtenez plus de détails sur la chirurgie de Mohs ici.

Chirurgie excisionnelle

Comment ça marche

À l'aide d'un scalpel, le chirurgien enlève la totalité de la tumeur ainsi qu'une «marge de sécurité» des tissus environnants et l'envoie à un laboratoire hors site pour analyse. La marge de peau retirée dépend de l'épaisseur et de l'emplacement de la tumeur. Si le laboratoire trouve des cellules cancéreuses au-delà des marges, d'autres interventions chirurgicales peuvent être effectuées ultérieurement jusqu'à ce que les marges soient exemptes de cancer.

Quand il est utilisé

Pour les petits CBC précoces qui ne se sont pas propagés, chirurgie excisionnelle est souvent le seul traitement nécessaire. Les taux de guérison sont supérieurs à 95% dans la plupart des zones du corps, similaires à ceux du curetage et de l'électrodésiccation.

Radiothérapie

Comment ça marche

Le médecin utilise des faisceaux de rayons X à faible énergie pour détruire la tumeur, sans avoir besoin de couper ou d'anesthésie. La destruction de la tumeur peut nécessiter plusieurs traitements sur quelques semaines ou des traitements quotidiens pendant une durée déterminée.

Quand il est utilisé

Avec radiothérapie, il n'y a aucun moyen de savoir que toute la tumeur a été détruite. Étant donné que la procédure est moins précise et produit des taux de guérison de seulement 90 %, elle est principalement utilisée pour les CBC difficiles à traiter par chirurgie, et chez les patients âgés ou les personnes en mauvaise santé pour qui la chirurgie n'est pas conseillée. Pour certains cas de CBC avancé, en particulier ceux impliquant les nerfs environnants, la radiothérapie peut être utilisée après la chirurgie ou en combinaison avec d'autres traitements.

La cryochirurgie

Comment ça marche

Le dermatologue utilise un applicateur à bout de coton ou un dispositif de pulvérisation pour appliquer de l'azote liquide afin de geler et de détruire la tumeur. Plus tard, la lésion et la peau environnante peuvent former des cloques ou se couvrir de croûtes et tomber, permettant à une peau saine d'émerger.

Quand il est utilisé

La cryochirurgie est efficace pour les CBC plus petits et superficiels. Il est particulièrement utile pour les patients souffrant de troubles hémorragiques ou de problèmes de tolérance à l'anesthésie. Le taux de guérison se situe entre 85 et 90 %. Cette technique est utilisée moins fréquemment pour le CBC invasif car elle peut manquer des parties plus profondes de la tumeur et parce que le tissu cicatriciel au site peut rendre une récidive plus difficile à détecter.

Chirurgie au laser

Comment ça marche

Le dermatologue dirige un faisceau de lumière intense sur la tumeur pour cibler les CBC superficiels. Certains lasers vaporisent (ablatent) le cancer de la peau tandis que d'autres (lasers non ablatifs) convertissent le faisceau de lumière en chaleur, ce qui détruit la tumeur sans endommager la surface de la peau.

Quand il est utilisé

Chirurgie au laser n'est pas encore approuvé par la FDA pour les CBC superficiels mais est parfois utilisé comme traitement secondaire, en particulier lorsque d'autres techniques ont échoué.

Thérapie photodynamique (PDT)

Comment ça marche

Le dermatologue applique un agent topique pour rendre la lésion sensible à la lumière, ou injecte l'agent dans la tumeur. Après avoir accordé une courte période de temps pour l'absorption, le dermatologue utilise une lumière bleue ou un laser à colorant pulsé (ou parfois la lumière naturelle du soleil contrôlée), ce qui provoque une réaction qui détruit le BCC. Après la procédure, les patients doivent strictement éviter la lumière du soleil pendant au moins 48 heures, car l'exposition aux UV augmentera l'activation du médicament et peut provoquer de graves coups de soleil.

Quand il est utilisé

GMT peut être utilisé pour certains CBC superficiels sur le visage et le cuir chevelu mais n'est pas recommandé pour les CBC invasifs.

Médicaments topiques

Médicaments approuvés

5-fluorouracile (5-FU) (Efudex®, Carac®, Fluoroplex®, Tolak®)
Imiquimod (Aldara®, Zyclara®)

Comment ils travaillent

Ce sont des crèmes ou des gels appliqués directement sur les zones affectées de la peau pour traiter les CBC superficiels avec un risque minimal de cicatrices. L'imiquimod active le système immunitaire pour attaquer les cellules cancéreuses, tandis que le 5-FU est une chimiothérapie topique qui tue les cellules cancéreuses.

Quand ils sont utilisés

Le 5-FU, une chimiothérapie approuvée pour traiter certains cancers internes, a également été approuvé par la FDA sous forme topique pour les CBC superficiels, avec des taux de guérison compris entre 80 et 90 %. L'imiquimod est approuvé pour les CBC superficiels, avec des taux de guérison entre 80 et 90 %. Souvent, les tumeurs diagnostiquées par biopsie comme étant superficielles auront d'autres zones invasives au sein de la même lésion, ce qui rend intrinsèquement difficile la sélection appropriée de la tumeur pour ce traitement.

Lors de la pesée du pour et du contre des options de traitement, il est important de considérer que la radiothérapie, la cryochirurgie et les médicaments topiques ont tous un inconvénient important en commun : aucun tissu n'est examiné au microscope, il n'y a donc aucun moyen de déterminer à quel point la tumeur a été retirée. .

Traiter les CBC avancés

Médicaments oraux approuvés

Deux médicaments oraux sont approuvés par la FDA pour le traitement des adultes avec de très rares cas de CBC avancé qui sont importants ou ont pénétré profondément dans la peau, se sont propagés à d'autres parties du corps ou ont résisté à plusieurs traitements et ont récidivé.

Vismodegib (Erivedge®)
Sonidégib (Odomzo®)

Comment ils travaillent

Les deux médicaments sont des médicaments ciblés pris par voie orale. Ils agissent en bloquant la voie de signalisation « hérisson », un facteur clé dans le développement du BCC. En 2012, le vismodegib est devenu le premier médicament jamais approuvé par la FDA pour le traitement du CBC avancé. Un deuxième médicament inhibiteur de la voie hedgehog (HHI), le sonidegib, a été approuvé pour le CBC avancé en 2015.

Quand ils sont utilisés

Le vismodegib est utilisé pour les cas extraordinairement rares de CBC métastatique ou de CBC localement avancé (tumeurs qui ont pénétré profondément dans la peau ou qui ont fréquemment récidivé) qui réapparaissent après une intervention chirurgicale ou une radiothérapie, ou ne peuvent pas être traités par chirurgie ou radiothérapie et sont devenus dangereux ou mortels. menaçant.

Le sonidégib est utilisé chez les adultes atteints d'un CBC localement avancé, pénétrant profondément dans la peau ou récurrent de manière répétée, ainsi que dans les cas où d'autres traitements tels que la chirurgie ou la radiothérapie ne peuvent pas être utilisés.

En raison d'un risque de malformations congénitales, les femmes enceintes ou susceptibles de le devenir ne doivent pas utiliser l'un ou l'autre de ces médicaments. Les couples doivent utiliser un contraceptif si la femme est capable de tomber enceinte pendant que son partenaire prend le médicament.

Les scientifiques étudient également plusieurs autres inhibiteurs de hedgehog ciblés comme traitements potentiels du CBC localement avancé et métastatique.

Médicaments d'immunothérapie approuvés

En février 2021, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé le médicament d'immunothérapie intraveineuse, cémiplimab-rwlc (Libtayo®) pour le traitement des patients atteints de certaines formes de carcinome basocellulaire avancé.

Cemiplimab-RWLC (Libtayo®)

Comment ça marche

Le cémiplimab est un type d'immunothérapie connu sous le nom de thérapie par blocage des points de contrôle, qui agit en exploitant la puissance du système immunitaire pour combattre le cancer. Dans des conditions normales, le système immunitaire utilise des points de contrôle, qui sont des molécules qui suppriment la production de lymphocytes T, les globules blancs qui aident à protéger le corps contre les infections. Ces points de contrôle empêchent les cellules T de surproduire et d'attaquer les cellules normales du corps. Cependant, les cellules cancéreuses ont la capacité de maintenir ces points de contrôle actifs, supprimant le système immunitaire afin que le cancer puisse se développer et prospérer. Le cémiplimab empêche un point de contrôle particulier appelé PD-1 de fonctionner, de sorte que le système immunitaire peut libérer des quantités massives de lymphocytes T pour attaquer et tuer les cellules cancéreuses.

En savoir plus sur cémiplimab.

Quand il est utilisé

Le cémiplimab est utilisé pour traiter les patients atteints d'un carcinome basocellulaire (CBC) avancé préalablement traités par un inhibiteur de la voie HHI ou pour lesquels un HHI n'est pas approprié. Une approbation complète a été accordée aux patients atteints d'un CBC localement avancé et une approbation accélérée a été accordée aux patients atteints d'un CBC métastatique.

Commenté par: 

Julie K. Karen, M.D.
Ronald L. Moy, MD

Dernière mise à jour: Avril 2021

 

Note: Les informations contenues sur ce site Web sont médicalement vérifiées et factuellement exactes. Il est destiné à des fins éducatives uniquement. Les informations sur le traitement sur cette page ne constituent pas une recommandation ou une approbation d'un médicament, d'un appareil ou d'un traitement, et ne suggèrent pas non plus qu'un médicament, un appareil ou un traitement est sûr ou efficace pour vous. Si vous avez des questions sur les traitements contre le cancer de la peau, veuillez en parler à votre fournisseur de soins de santé.

Cette section est rendue possible grâce au soutien de

Faitre un don
Trouver un dermatologue

Produits recommandés