Traduction:      

En Espanol

Carcinome basocellulaire Facteurs de risque

Les risques. Les causes. Ce que tu peux faire.

Le carcinome basocellulaire (CBC) est causé par des dommages et des modifications subséquentes de l'ADN des cellules basales de la couche la plus externe de la peau. L'exposition aux rayons ultraviolets (UV) du soleil et au bronzage artificiel est la principale cause des CBC et de la plupart des cancers de la peau.

Comprendre ce qui cause le CBC et les facteurs qui augmentent votre risque de le contracter peut vous aider à prévenir la maladie ou à la détecter à ses débuts, lorsqu'elle est plus facile à traiter.

Ces facteurs augmentent votre risque de CBC :

Quelles sont les causes basales
carcinome cellulaire ?

Exposition aux UV

Presque tous les CBC surviennent sur des parties du corps excessivement exposées au soleil. L'exposition occasionnelle prolongée et intense au soleil qui entraîne des coups de soleil et l'exposition cumulative au soleil tout au long de votre vie sont les principales causes de lésions cutanées pouvant entraîner des CBC.

Plus vous passez de temps au soleil, des vacances à la plage à la promenade du chien, plus vous risquez de développer un CBC. Si votre occupation nécessite de longues heures à l'extérieur ou si vous passez votre temps libre au soleil, votre risque augmente encore plus.

C'est un fait

90 %
des cancers de la peau autres que les mélanomes (principalement les CBC et les CSC) sont associés à l'exposition aux rayons UV du soleil.

Heureusement, l'exposition aux UV est un facteur de risque contrôlable.

Bronzage intérieur

Les lits de bronzage émettent un rayonnement UV qui est dangereux et augmente le risque de développer un BCC.

  • Plus de 419,000 245,000 cas de cancer de la peau aux États-Unis chaque année sont liés au bronzage artificiel, dont environ XNUMX XNUMX CBC.
  • Les personnes qui ont déjà bronzé à l'intérieur ont un risque accru de 29 % de développer un CBC.
  • Tout antécédent de bronzage artificiel augmente de 40 % le risque de développer un CBC avant l'âge de 69 ans.

Antécédents de cancer de la peau

Si vous avez déjà eu un CBC, vous risquez d'en développer d'autres au fil des ans, soit dans la même zone, soit ailleurs sur le corps. Vous courez également un risque accru de développer d'autres formes de cancer de la peau, y compris carcinome épidermoïde (SCC) et mélanome.

Plus de 50 ans

En vieillissant, vous accumulez l'exposition au soleil et les dommages causés par le soleil, ce qui augmente votre risque de développer un CBC. Au cours des dernières décennies, le nombre de nouveaux cas de CBC a fortement augmenté et l'âge moyen des patients a régulièrement diminué. Aujourd'hui, les dermatologues rapportent que plus de 20 et 30 ans sont traités pour les CBC, une tendance que les experts attribuent à l'augmentation de l'exposition aux UV extérieurs et au bronzage intérieur.

Peau claire

Toutes les personnes ayant des antécédents d'exposition au soleil ou de bronzage artificiel peuvent développer un CBC. Cependant, les personnes à la peau claire, aux cheveux blonds ou roux, aux yeux bleus, verts ou gris, ou à la peau qui a des taches de rousseur ou brûlent facilement sont les plus à risque.

La menace de cancer de la peau existe toujours pour les personnes à la peau plus foncée, et leur besoin de protection solaire est également absolument essentiel. Si vous ne connaissez pas votre type de peau, fais le quiz.

Genre

Les hommes atteints de CBC continuent d'être plus nombreux que les femmes atteintes de la maladie, mais plus de femmes contractent maintenant des CBC que par le passé.

Lésions cutanées, inflammation ou infection

En de rares occasions, des BCC se développent sur des zones non exposées aux rayons UV. Dans de très rares cas, l'exposition à d'autres formes de rayonnement ou à certains produits chimiques, des affections cutanées inflammatoires chroniques et des complications de brûlures, de cicatrices ou d'infections peuvent être des facteurs contributifs.

Ce que vous pouvez faire

Vérifiez votre peau tous les mois : Effectuer minutieusement auto-examens et visitez régulièrement votre dermatologue pour des examens professionnels de la peau.

Protéger des rayons UV : Vous pouvez réduire votre risque de contracter le CBC et d'autres formes de cancer de la peau en prenant des mesures simples et intelligentes. Mesures protectives.

Revu par:
Julie K. Karen, M.D.
Ronald L. Moy, MD

Dernière révision: Mai 2019

Faitre un don
Trouver un dermatologue

Produits recommandés