Le Mélanome

Un cancer de la peau dangereux

Le mélanome est une forme grave de cancer de la peau qui prend naissance dans des cellules appelées mélanocytes. Bien qu’il soit moins fréquent que le carcinome basocellulaire (CBC) et le carcinome épidermoïde (CE), le mélanome est plus dangereux en raison de sa capacité à se propager plus rapidement à d’autres organes s’il n’est pas détecté et traité tôt.

FAIT
20 à 30 % des mélanomes se trouvent dans les grains de beauté existants, tandis que 70 à 80 % surviennent sur une peau d’apparence normale.

Qu’est-ce qu’un mélanocyte ?

Les mélanocytes sont des cellules présentes dans la couche supérieure de la peau. Ils produisent un pigment appelé mélanine, qui donne à la peau sa couleur. Il existe deux types de mélanine : l’eumélanine et la phéomélanine. Lorsque la peau est exposée aux rayons ultraviolets (UV) du soleil ou des lits de bronzage, cela provoque des lésions cutanées qui incitent les mélanocytes, en particulier l’eumélanine, à produire plus de mélanine pour protéger la peau en la faisant foncer ou bronzer. Le mélanome survient lorsque les dommages à l’ADN causés par les coups de soleil ou le bronzage dus aux rayons UV créent des changements (mutations) dans les mélanocytes, entraînant une croissance cellulaire incontrôlée.

À propos de la mélanine
Les personnes naturellement plus foncées ont plus d’eumélanine et les personnes naturellement claires ont plus de phéomélanine. Alors que l’eumélanine peut protéger la peau des dommages causés par le soleil, ce n’est pas le cas de la phéomélanine. C’est pourquoi les personnes à la peau plus foncée ont moins de risques de développer un mélanome que les personnes à la peau claire qui ont moins d’eumélanine et sont plus sensibles aux dommages causés par le soleil, aux coups de soleil et au cancer de la peau. Cependant, les cancers de la peau, y compris le mélanome, touchent des personnes de tous types de peau.

À quoi ressemble le mélanome ?

Les mélanomes se présentent sous de nombreuses formes, tailles et couleurs différentes. La détection précoce du mélanome étant extrêmement importante, nous avons fourni ci-dessous des signes communs, des images et une détection précoce.

À quel point le mélanome est-il dangereux ?

Le mélanome est généralement guérissable lorsqu’il est détecté et traité de façon précoce. Une fois que le mélanome s’est propagé plus profondément dans la peau ou d’autres parties du corps, il devient plus difficile à traiter et peut être mortel.

Quels sont les quatre principaux types de mélanome ?

Mélanome superficiel à propagation

  • La forme la plus courante de mélanome.
  • Il peut survenir dans un grain de beauté existant ou apparaître comme une nouvelle lésion. Lorsqu’il débute dans un grain de beauté déjà présent sur la peau, il se développe souvent à la surface de la peau pendant un certain temps avant de pénétrer plus profondément. Il peut être trouvé presque n’importe où sur le corps, mais apparaît souvent sur le torse chez les hommes, les jambes chez les femmes et le haut du dos chez les deux.
  • Il peut apparaître comme une tache asymétrique plate ou légèrement surélevée et décolorée avec des bordures inégales. Les couleurs incluent des nuances de bronzage, de brun, de noir, de rouge/rose, de bleu ou de blanc. Il peut également manquer de pigment et apparaître comme une lésion rose ou de couleur chair (amélanotique).

Le lentigo malin

  • Ce mélanome se développe souvent chez les personnes âgées. Lorsque ce cancer devient invasif ou se propage au-delà du site d’origine, la maladie est connue sous le nom de mélanome lentigo malin.
  • Cette forme de mélanome est similaire au type à propagation superficielle, se développant d’abord près de la surface de la peau. La tumeur apparaît généralement sur la peau endommagée par le soleil du visage, des oreilles, des bras ou du haut du torse.
  • Cela peut ressembler à une tache plate ou légèrement surélevée aux bords inégaux. La couleur est généralement bleu-noir, mais peut varier du bronzage au brun ou au brun foncé.

Le mélanome acral lentigineux

  • La forme de mélanome la plus courante chez les personnes de couleur.
  • Il apparaît souvent dans des endroits difficiles à repérer, notamment sous les ongles et sur la plante des pieds ou la paume des mains.
  • Il peut apparaître comme une zone noire ou brune.
  • Le musicien Bob Marley a reçu un diagnostic de mélanome lentigineux acral. Lorsqu’une tache sombre est apparue sous son ongle, Marley a pensé qu’il s’agissait d’une blessure au football. Finalement, cette maladie a été diagnostiquée mais n’a pas été traitée. Son mélanome s’est propagé à d’autres parties de son corps et a entraîné sa mort à l’âge de 36 ans.

Le mélanome nodulaire

  • Le type de mélanome le plus agressif. Il représente 10 à 15 % de tous les cas.
  • La tumeur se développe plus profondément dans la peau plus rapidement que les autres types et se trouve le plus souvent sur le torse, les jambes et les bras, ainsi que sur le cuir chevelu chez les hommes plus âgés. Il est généralement invasif au moment où il est diagnostiqué pour la première fois.
  • Le mélanome nodulaire est souvent reconnu comme une bosse sur la peau, généralement de couleur bleu-noir, mais peut également apparaître comme une bosse rose à rouge.

Signes d'avertissement de mélanome

Trouver un mélanome à un stade précoce est crucial ; une détection précoce peut considérablement augmenter vos chances de guérison.

Recherchez tout ce qui est nouveau, changeant ou inhabituel sur les zones du corps exposées au soleil et protégées du soleil. Les mélanomes apparaissent généralement sur les jambes pour les femmes et le torse pour les hommes. Mais rappelez-vous que les mélanomes peuvent survenir n’importe où sur la peau, même dans les zones que le soleil n’atteint pas.

La plupart des grains de beauté, des taches brunes et des excroissances sur la peau sont inoffensifs, mais pas toujours. Les ABCDE et le signe du Vilain petit canard peuvent vous aider à détecter le mélanome.

Les ABCDE du mélanome

Les cinq premières lettres de l’alphabet sont un guide pour vous aider à reconnaître les signes avant-coureurs du mélanome.

A pour Asymétrie.

La plupart des mélanomes sont asymétriques. Si vous tracez une ligne à travers le milieu de la lésion, les deux moitiés ne correspondent pas, donc il semble différent d’un grain de beauté commun, de rond à ovale, et symétrique.

Picture of mole with asymmetry, melanoma warning sign

B pour Bord.

Les bords du mélanome sont souvent inégaux et peuvent avoir des bords festonnés ou entaillés, tandis que les grains de beauté communs ont tendance à avoir des bords plus lisses.

Picture mole with irregular border

C pour Couleur.

Les couleurs multiples sont un signe d’avertissement. Alors que les grains de beauté bénins sont généralement d’une seule nuance de brun, un mélanome peut avoir différentes nuances de brun, de beige foncé ou de noir. Au fur et à mesure de sa croissance, les couleurs rouge, blanc ou bleu peuvent également apparaître.

melanoma picture mole unconventional color

D pour Diamètre.

Bien qu’il soit idéal de détecter un mélanome lorsqu’il est petit, si une lésion a la taille d’une gomme de crayon (environ 6 mm de diamètre) ou plus, c’est un signe d’avertissement. Certains experts disent qu’il est également important de rechercher toute lésion, quelle que soit sa taille, qui est plus sombre que d’autres. Les mélanomes amélanotiques sont incolores et rares.

picture uncommon large mole

E pour Évolutif.

Tout changement de taille, de forme, de couleur ou d’élévation d’une tache sur votre peau, ou tout nouveau symptôme, tel qu’un saignement, des démangeaisons ou des croûtes, peut être un signe avant-coureur d’un mélanome.

AVANT

picture mole change size

APRÈS

picture of melanoma evolving into bigger

Remarque : comme tous les mélanomes n’ont pas la même apparence, ces photos servent de référence générale de ce à quoi un mélanome peut ressembler. Si vous voyez quelque chose de NOUVEAU, EN TRAIN de CHANGER ou d’INHABITUEL sur votre peau, consultez un dermatologue.

Le vilain petit canard

Le vilain petit canard est un autre signe avant-coureur du mélanome. La plupart des grains de beauté normaux sur votre corps se ressemblent, tandis que les mélanomes se distinguent comme de vilains petits canards en comparaison. Cela met en évidence l’importance non seulement de vérifier les irrégularités, mais également de comparer tout endroit inhabituel aux grains de beauté environnants pour déterminer s’il est différent des autres. Ces lésions de type Vilain petit canard peuvent être plus grandes, plus petites, plus claires ou plus foncées, par rapport aux grains de beauté environnants. De plus, les lésions isolées sans grains de beauté environnants à des fins de comparaison sont considérées comme de vilains petits canards.

Trois exemples de vilain petit canard
ugly ducking melanoma warning sign

Le mélanome peut être difficile à identifier

Trouver un cancer de la peau n’est pas facile et tous les mélanomes ne suivent pas les règles. Les mélanomes se présentent sous de nombreuses formes et peuvent ne présenter aucun des signes avant-coureurs typiques.

Il manque aux mélanomes amélanotiques la mélanine pigmentée foncée qui donne à la plupart des grains de beauté leur couleur. Les mélanomes amélanotiques peuvent être rosâtres, rougeâtres, blancs, de la couleur de votre peau ou même clairs et incolores, ce qui les rend difficiles à reconnaître.

Le mélanome lentigineux acral, la forme de mélanome la plus courante chez les personnes de couleur, apparaît souvent dans des endroits difficiles à repérer, y compris sous les ongles ou les orteils, sur la paume des mains ou la plante des pieds.

acral lentiginous melanomaacral lentiginous melanoma

À retenir : soyez attentif à tout grain de beauté ou tache de rousseur qui soient nouveaux, en train de changer ou inhabituels sur votre peau, une plaie ou une tache qui ne part pas.

Ce que vous pouvez faire

Examinez-vous : examinez votre peau de la tête aux pieds une fois par mois pour identifier les cancers de la peau potentiels à un stade précoce. Prenez note des grains de beauté ou des lésions existantes qui se développent ou qui évoluent.

En cas de doute, allez consulter. Parce que le mélanome peut être très dangereux une fois qu’il progresse, consultez votre médecin si vous voyez quelque chose qui ne semble pas normal.

Gardez à l’esprit que bien qu’importants, les auto-examens mensuels ne suffisent pas. Consultez votre dermatologue au moins une fois par an pour faire un examen de la peau professionnel.

Si vous avez eu un mélanome, faites un suivi régulier avec votre médecin une fois le traitement terminé. Respectez le calendrier recommandé par votre médecin afin de détecter toute récidive le plus tôt possible.

Revu par :
Allan C. Halpern, MD
Ashfaq A. Marghoob, MD
Ofer Reiter, MD

Dernière mise à jour : 2021

This translation is made possible through a grant from

Genentech  Eisai
Make a Donation
Find a Dermatologist

Recommended Products

Visit Website for Medical Providers